• Articles thématiques

    Sophrologie et cancer du sein

    Le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l’âge.

    Lorsque le diagnostic tombe, lorsque le mot « cancer » est prononcé, c’est un bouleversement pour la femme touchée par la maladie et atteinte dans sa féminité.

    La peur, les questions puis les traitements médicaux deviennent un combat quotidien.

    « Pourquoi moi ? »

    «Vais-je m’en sortir ?»

    « Comment sera ma vie désormais… et après ? » … « Et mon corps ? »

    « Comment vais-je surmonter cela ?… »

    Autant de questions et d’émotions qui, ajoutées à la lourdeur des traitements génèrent une perte de motivation, de confiance en soi et de vitalité. Or, dans cette période de lutte contre la maladie, c’est justement ce dont les patientes ont besoin pour faire face, et c’est là que la Sophrologie peut intervenir, dès l’annonce de la maladie, et tout au long du traitement médical.

    Le sophrologue ouvre un espace d’écoute pour la patiente et met en place un accompagnement adapté avec des objectifs précis.

    Chaque femme pourra ainsi pratiquer des exercices spécifiques qui lui permettront de trouver un sas de bien-être, de vivre le moment présent et de se mettre à l’écoute de son corps. Un premier axe de progression sera de se reconnecter à son corps, de se le réapproprier, au travers de ressentis positifs.

    La respiration, la détente musculaire et la visualisation sont des outils qui lui permettront d’installer un état de calme, de se recentrer sur les éléments positifs de sa vie et d’y puiser la vitalité nécessaire à son combat contre la maladie. L’objectif sera, petit à petit, de pouvoir se projeter dans l’avenir de manière plus positive.

    D’autres exercices de sophrologie viendront compléter la prise en charge en aidant la personne à récupérer, notamment lorsqu’elle est fatiguée par ses traitements, et à gérer certaines douleurs.

    Pratiquée en séances individuelles ou de groupe, la sophrologie est un outil d’accompagnement qui aide les malades du cancer, mais aussi leurs proches, à mobiliser leurs ressources et leurs capacités pour traverser cette épreuve difficile.

  • Articles thématiques

    La Sophrologie dans les Entreprises : Qualité de Vie au Travail, Prévention des RPS et des TMS

    “La performance d’une entreprise repose à la fois sur des relations collectives constructives

    et sur une réelle attention portée aux salariés en tant que personnes”

     

    La qualité de vie au travail, une obligation légale, mais aussi un levier de performance :

    Dans le contexte actuel où l’agilité et la créativité sont des facteurs essentiels dans l’entreprise, celle-ci doit investir sur son capital humain.
    L’entreprise qui s’inscrit pleinement dans sa démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail a compris que la santé des salariés est une source incontestable d’efficacité et d’efficience dans le travail.

    Le stress, les RPS et les TMS :

    On sait que le stress est nécessaire car il permet de s’adapter rapidement dans des situations difficiles. Le danger pour la santé apparaît lorsque l’exposition aux difficultés est prolongée ou répétée : on parle alors de stress chronique. Le stress chronique peut être à l’origine de divers troubles et pathologies physiques et psychiques.

    “Un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.”
    (Accord National Interprofessionnel sur le stress au travail, 2008)

    La notion de stratégie de “coping” (faire face à…) regroupe l’ensemble des efforts intellectuels et comportementaux que la personne va mettre en place pour faire face à une situation difficile.

    Dans le cadre de la gestion du stress, la pratique de la Sophrologie peut intervenir dans ces stratégies de coping en permettant au salarié :

    • d’agir sur les “stresseurs” par le renforcement de la confiance en soi, l’assertivité, la priorisation, la délégation,…
    • d’agir sur sa réaction face au stress par l’installation de la détente, la prise de recul
    • d’augmenter sa résistance face au stress par une meilleure hygiène de vie, du temps pour soi,…

    Principale cause de maladie professionnelle, associée aux RPS (Risques Psycho-Sociaux), les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) sont aussi un sujet de travail essentiel pour les sophrologues qui vont intervenir sur les facteurs biomécaniques dans les 1er et 2ème stades de leur évolution.

    Stress, RPS, TMS : Quels sont les risques pour l’entreprise ?

    • de l’absentéisme voire du turn-over
    • de la démotivation et du manque d’implication
    • des arrêts de travail, des accidents du travail
    • des conflits, une mauvaise ambiance, un manque de cohésion dans les équipes
    • une baisse de la productivité, de la perte de performance et de compétitivité
    • des coût économiques importants

    Dans le cadre de la prévention de ces risques (santé physique et mentale), la Sophrologie peut accompagner les salariés en entreprise pour leur apprendre à :

    • installer des phases de récupération
    • repérer et libérer leurs tensions
    • développer leur capacité à se motiver
    • se dynamiser pour se préparer à l’action
    • aborder positivement les événements
    • développer leur capacité de concentration
    • favoriser leur créativité
    • prendre conscience de leurs capacités et ressources, les mobiliser ou les renforcer
    • améliorer la cohésion d’équipe (lorsqu’on est mieux soi-même, on est mieux avec les autres)
    • renforcer leur capacité d’adaptation

    Video journal de 20h : Sophrologie en entreprise